parcours réel

Penny Farthing Bicycle T

lundi 27 mai 2013

Klipp und klar


On n'est pas vraiment dépaysé lorsqu'on est en Allemagne mais j'aime bien les bilans alors ne nous en privons pas !

  • Les Allemands mangent beaucoup, beaucoup de saucisses ! A toute heure, en tout lieu, en toute circonstance.

  • On trouve parfois dans les villes des garages à vélo dans lequel on peut ranger son vélo ensacoché, le bonheur !

  • Pour l’Épiphanie, les enfants frappent aux portent et inscrivent à la craie l'année et les initiales des rois mages. Et ça reste sur les portes bien après janvier.

  • La mode est aux tatouages. Quant aux coiffures, il semblerait que le rasage mono-side soit tendance, on se demande bien pourquoi...

  • Les rayons fromages sont dépaysants et amusants, pour peu qu'on n'ait pas envie de manger du vrai fromage! D'ailleurs, les fromages sont souvent nommés simplement par leur couleur puisque le gout - ou plutôt l'absence de gout - ne permet pas de les différencier !

  • La circulation des tanks est limitée à 50km/h dans les deux sens.


    8 commentaires:

    1. Allez, quelques coups de pédale encore contre vents et marées, et tu atteindras le zénith de ton art, latitudement parlant bien sûr. On est tous avec toi, même quand tu es trempée comme une soupe, que tu te demandes ce que tu fais là, et que même Frida ne te répond plus parce qu'elle aussi, elle en a ras-la-casquette de rouler avec une roue voilée. Profite bien de ce que tu vis, tu t'en souviendras toute ta vie.
      JLuc D

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Même trempée et avec le vent de face, je me réjouis chaque jour d'être là où je suis ! Et je n'échangerais ma place pour rien, ni Frida la sienne assurément !

        Supprimer
    2. Dis donc, c'est la 1ère fois que tu allais en Allemagne ?? On le croirait à en lire ton post. A moins que ce soit pour initier ceux qui ne connaissent pas encore.
      En tout cas, ton périple me donne plus que jamais envie d'aller faire un tour à Hambourg et dans le Schleswig Holstein. Allez, sans mauvais jeu de mots, bon vent !
      Amandine

      RépondreSupprimer
    3. Ah et le titre de ton post, klipp und klar, m'a rappelé notre "super" prof de civi à la prépa du capes (Allemagne de 1945 à 1959?), qui disait tjs "Kurz und gut". Tschüssi !
      Amandine

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Bien sûr que non c'est pas la première fois ! Mais ça ne m'empêche pas de continuer à m'étonner. C'est l'attitude première du philosophe, non, l'étonnement ?!
        J'avais totalement effacé de ma mémoire, le programme, le prof... et même le capes d'allemand ! Mais maintenant que tu le dis... ;)
        En tout cas, je te conseille vraiment le Schleswig-Holstein à l'occasion. Mais plutôt du nord vers le sud si tu y vas à vélo...!

        Supprimer
    4. Si je ne m'abuse, tu en es à plus de la moitié de ton itinéraire de départ assez largement ! Tu comptes pousser jusqu'en Suède finalement ? En tout cas, tu as sans doute choisi l'année la plus pourrie possible sur le plan météo ! Mais je suis heureuse de voir que si le temps est mauvais, la plupart de tes rencontres sont en revanche très chaleureuses.
      Amitiés
      Geneviève

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Peut-être même que le froid et la pluie facilitent les rencontres... Voilà une bonne raison de ne pas s'en désespérer ! Et puis il parait, et cette fois serait la bonne, qu'il arrête de pleuvoir à partir de demain !
        Je risque en effet de pousser jusqu'à la Suède, même avec le vent de face ! Et j'y profiterais des nuits presque sans nuit...

        Supprimer
    5. on se fera envahir moins vite la prochaine fois si ils
      roulent à 50 km/h ;)

      RépondreSupprimer